LA SANTE MENTALE EST L’AFFAIRE DE TOUS

Aujourd’hui, la santé mentale est le premier problème de santé publique.

En France, 1 personne sur 4 est touchée par un trouble psychique au cours de sa vie. Causés par des facteurs et sources diverses, ils touchent tout individu de sexe et d’âge. (source ARS)

Ces troubles sont variés, dépression, anxiété, troubles psychiatriques, TOC, troubles alimentaires, addictions, troubles liés au vieillissement…. Ils empêchent l’intégration sociale, notamment par l’accès difficile  (ou le maintien) à  l’emploi, le logement, la culture, la vie sociale et amènent à l’isolement.

L’articulation des institutions chargées de ces thèmes est indispensable pour lutter contre l’exclusion des personnes concernées.

Il y a 10 ans le Centre Hospitalier Isarien a pris l’initiative de créer le premier Conseil Local de Santé Mentale (CLSM)  du département : le CLSM du Val de la Nonette.

Avec le soutien de l’ARS et conformément aux recommandations des services d’Etat  qui visent à intégrer la santé mentale dans la Cité, les communes de Senlis, Pont-Sainte-Maxence et Chantilly ont décidé de s’associer pour porter ce dispositif.  C’est à travers leurs Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) respectifs que s’organise cette instance partenariale. Le CLSM du Val de la Nonette participe à améliorer la prise en compte de la souffrance psychique et psychosociale sur les trois communes, à travers la prévention, l’accès aux soins, le rétablissement, la lutte contre l’exclusion et la déstigmatisation.

Le CLSM du Val de la Nonette est une plateforme d’échange et de concertation ouverte aux élus locaux, aux professionnels de la psychiatrie, aux professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux, à tous les acteurs locaux concernés (bailleurs, éducation, justice…), aux associations d’usagers et de la famille et aussi aux citoyens intéressés. Un des premiers objectifs des CLSM est de mieux coordonner les actions des institutions différentes, en leur permettant de mieux se connaître pour mieux interagir autour d’une thématique ou des situations de personnes en difficulté. L’intérêt de la population est donc au centre des échanges et toujours dans le respect du droit des personnes. Un  autre objectif est de proposer des actions à destination des citoyens autour de questions telles que l’Estime de soi, l’inclusion, sortir de l’isolement, le rétablissement …

Les institutions de votre commune ont souhaité participer activement à cet espace de coordination. C’est ainsi qu’une Charte de partenariat, qui contractualisera leur adhésion, aura lieu le 23 juin 2022 sur la ville de Senlis.

EN FAVORISANT L’INTEGRATION DES PERSONNES CONCERNEES, PAR UNE MEILLEURE ARTICULATION DES INSTITUTIONS, LE CLSM DU VAL DE LA NONETTE, S’INSCRIT VERITABLEMENT AU SERVICE DU VIVRE ENSEMBLE.